Hola Espana!

Dans le cadre de la nouvelle volonté de rapprochement de l'Espagne avec les pays d'Afrique subsaharienne, une délégation ibérique a rendu visite à l'UFR du jeudi 20 au vendredi 21 juin 2019. Au sein de la bibliothèque que messieurs Oriol Puig, Ignacio Tapia et Albert Rocc ont d'abord présenté la vision espagnole en termes de coopération. Pour ce pays du Sud de l'Europe, qui a eu quelques colonies sur le continent, l'approche africaine ne passe plus par la conquête ou par les leçons mais plutôt par une approche participative fondée sur la dynamisation de la recherche et le transfert des connaissances. La péninsule ibérique se dit particulièrement intéressée par les échanges d'enseignants et d'étudiants ainsi que la collaboration sur des articles et des projets de recherche communs. Et sa strategie sera de susciter des rencontres personnelles entre chercheurs ainsi que des échanges réguliers avec les etudiants pour aboutir à une collaboration durable sur les thèmes qui lui tiennent à cœur tels que la migration clandestine ou encore le développement économique. Bien entendu, le chemin sera long car la collaboration part avec des sérieux handicaps de langue et de moyens. La langue de la Côte d'Ivoire est en effet le français tandis que l'Espagne utilise l'espagnol. De plus, la crise économique à poussé ce pays à supprimer de nombreux financements de recherche et de coopération internationale. Les espoirs ne sont toutefois pas perdus pour les enseignants et les étudiants qui aimeraient échanger avec l'Espagne. La Côte d'Ivoire est en effet le premier pays en termes de communauté espagnole avec 500 000 pratiquants. Et l'Espagne entretient déjà une coopération particulièrement avec l'octroi de bourses aux étudiants des départements d'espagnol d'Abidjan et de Bouake.



Dr TOURÉ Kany Abiba